MEM Summer Summit 2018: voici le programme

6 August 2018

Lugano, le 6 août 2018 - La première édition du Middle East Mediterranean Summer Summit réunira 150 jeunes de plus de 30 pays de la région méditerranéenne du Moyen-Orient et d’Europe. L’objectif de cette rencontre, organisée par l’Université de la Suisse italienne (USI) avec le soutien du Département fédéral des affaires étrangères DFAE et du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, est d’imaginer des solutions innovantes pour construire des opportunités concrètes de dialogue et de développement.

 

Les 25 et 26 août, au terme d’un séminaire intensif de 8 jours, les idées élaborées par les jeunes participants seront présentées et discutées dans le cadre d’un forum ouvert au public, auquel participeront de hautes autorités politiques, des experts, des intellectuels et des entrepreneurs de la région du Moyen-Orient méditerranéen. Le programme du Forum, qui se déroulera au Palais des congrès de Lugano, prévoit de nombreuses sessions thématiques au cours des deux jours, à commencer par une présentation structurée des idées qui ont émergé au cours du séminaire. La Tunisie, important carrefour de la civilisation méditerranéenne, brillant exemple du succès d’un programme gouvernemental et constitutionnel d’intégration et de coexistence des différences, est l’invité d’honneur du Sommet de cette année.

 

Il s’agira d’approfondir les aspects géopolitiques de la région, d’élaborer des scénarios de reconstruction matérielle et de développement de politiques culturelles et d’aborder des sujets tels la relation entre eau, paix et frontières, les nouveaux modèles de citoyenneté, la transition énergétique et la formation comme moteur de changement. Nous discuterons des infrastructures, de la nécessité de repenser l’économie mais également des succès obtenus sur le terrain et de la manière de promouvoir de nouveaux récits positifs grâce à l’art et à la littérature. Pour l’inscription ou pour de plus amples informations : www.mem-summersummit.ch

 

 

Voici le programme et les principaux intervenants des différentes sessions :

 

La géopolitique et les nouvelles configurations

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères DFAE Ignazio Cassis, en collaboration avec le professeur Gilles Kepel (USI) et le professeur Safwan M. Masri (Columbia University), proposera une étude politique et institutionnelle approfondie de la situation de la région MEM et des relations étroites et articulées que la Suisse entretient avec les pays de cette région.

Il sera accordé une attention particulière à la Tunisie, et à son caractère d’«anomalie arabe ». L’accent sera mis sur sa transition vers la démocratie, en analysant tous les éléments qui ont contribué à en faire un cas unique en son genre. Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a été invité pour parler de cette unicité, avec ses objectifs et ses enjeux.

 

Les questions stratégiques seront également discutées par des protagonistes influents et des connaisseurs de la scène politique du Moyen-Orient : Philippe Étienne, conseiller diplomatique du président de la République française Emmanuel Macron ; Vitaly Naumkin, directeur de l’Institut russe des sciences orientales et consultant auprès du président Vladimir Poutine ; Pascale Baeriswyl, secrétaire d’État au DFAE. Les intervenants définiront un cadre politique et stratégique, en soulignant leur rôle en tant que conseillers des grands acteurs politiques capables de déterminer les équilibres sensibles dans la région. Habitués à diriger la politique dans les coulisses, ils monteront sur la scène pour parler du passage de la stratégie à l’action politique.

 

Une possible reconstruction et les politiques culturelles

Le conflit syrien a profondément marqué les hommes et leurs villes, détruisant à la fois les maisons et tout espoir dans l’avenir. La reconstruction d’une société passe par des actions concrètes sur le terrain, mais pour reconstruire la cohabitation civile, il est nécessaire de travailler dans une perspective à long terme, en adoptant également des politiques culturelles précises.

 

Ernesto Ottone Ramírez, Sous-Directeur général pour la culture de l’UNESCO, et le professeur Al-Khayatt, recteur de la Ninevah University en Irak, discuteront du projet de reconstruction de Mossoul, promu par l’UNESCO en collaboration avec les Émirats arabes unis. Jean-François Charnier, directeur scientifique de l’Agence France-Muséums, illustrera alors l’aspiration universelle et l’ambition de proposer des rapprochements culturels inédits dans le cadre du musée : l’importance et la valeur de la diversité et de la pluralité des langues et des cultures sont en effet soulignées dans le parcours muséal proposé par les administrateurs, inspiré également du mythe de Babel.

 

L’eau et la paix au-delà des frontières

L’approvisionnement en eau a toujours été l’une des clés pour comprendre les tensions géopolitiques. La Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE s’engage à promouvoir l’initiative Blue Peace, qui vise à renforcer et mettre en réseau des actions mondiales sur l’eau, la paix, la sécurité et la coopération entreprises par de multiples acteurs tels que les universités, les institutions culturelles et politiques, la diplomatie, la société civile et le secteur privé. Le projet The Blue Peace Movement: Transboundary Water for Peace and Sustainability sera présenté lors d’un débat auquel participeront le professeur Danilo Türk (président du Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix et ancien président de la République de Slovénie), Lindsey Aldaco-Manner (présidente du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau) et l’ambassadeur Pio Wennubst (vice-directeur et chef du domaine Coopération globale de la DDC).

 

Les nouveaux modèles de citoyenneté

Les révoltes de 2011 ont conduit à une nouvelle réflexion du concept des modèles de citoyenneté, de la relation entre l’État et la société, des droits obtenus et de ceux qui sont encore niés.

Comparer les différentes formes de participation démocratique est un outil utile pour encadrer la situation sensible des différents pays de la région et identifier des pratiques positives qui puissent être utilisées comme modèles et éventuellement reproduites dans des contextes différents. Le professeur Antoine Messarra (membre du Conseil constitutionnel du Liban) discutera du cas du Liban, où la société multicommunautaire ne s’adapte pas aux priorités de l’idéologie de l’État-nation, privilégiant la dimension pragmatique et quotidienne de la citoyenneté. Le professeur Jinan Limam (Université de Tunis) et le professeur Latifi LIqbal Gharbi (Université de Ez-Zitouna) aborderont le débat d’une grande actualité en Tunisie, c’est à dire la réforme du droit de succession qui permettra aux femmes tunisiennes de bénéficier d’une égalité en matière d’héritage. L’égalité des sexes, ainsi que la relation entre la laïcité et la religion, sont des thèmes centraux et cruciaux pour l’identification de nouveaux modèles de citoyenneté et pour l’établissement des constitutions. Le professeur Philippe Portier (École Pratique des Hautes Études de Paris) et le professeur Alessandro Ferrari (Università degli Studi dell’Insubria) examineront en particulier ce dernier aspect.

 

Du pétrole à la transition énergétique

Les changements majeurs dans le secteur de l’énergie, où l’on voit l’importance croissante des sources renouvelables, entraînent des défis supplémentaires pour la région, liés au sort des combustibles fossiles. Ces changements ont également remis en question le modèle économique des « États rentiers» et ont imposé une diversification de leurs activités économiques. La transition économique et énergétique sera discutée par Kamel Ghribi (président de GK Investment Holding Group), Stéphane Michel (Total), François-Aïssa Touazi (CapMena) et Paolo Scaroni (Rothschild).

 

La formation comme moteur de changement

Les jeunes de la région méditerranéenne du Moyen-Orient ont eu la possibilité d’étudier plus que les générations précédentes, mais ils ne trouvent pas d’emploi correspondant à leur niveau d’étude. Il est donc nécessaire d’investir dans l’éducation, mais aussi de reconsidérer ces mêmes parcours de formation, en favorisant la mobilité des étudiants et les échanges académiques. Sheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi (présidente de l’Université Zayed, Emirats arabes unis), Cinzia Catalfamo Akbaraly (directrice à Global Academic Network and Interagency Partnerships, FIFA) et Alessandro Del Maschio (Recteur de l’Université Vita-Salute San Raffaele) discuteront de ces thèmes.

 

L’avenir des infrastructures mondiales

L’avenir de la région dépend également des infrastructures : certains pays de la région méditerranéenne du Moyen-Orient sont toujours défaillants dans ce secteur, tandis que d’autres ont les ressources économiques pour promouvoir de grands travaux et de grands projets. Ce déséquilibre dépend du fait que, dans une région aussi vaste, il y a à la fois les économies riches en pétrole du Golfe et les pays qui dépendent de ressources limitées par rapport à la population, comme l’Égypte, le Maroc et le Yémen. Ces sujets seront abordés par le professeur Xiankun Lu (China’s One Belt Initiative, Chine-Suisse), le docteur Marco Kampp (Deutsche Bahn, Allemagne-Italie) et le docteur Almotaz Abadi (secrétaire général adjoint, Division de l’environnement et de l’eau, Union pour la Méditerranée, Espagne).

 

Repenser l’économie et les modèles commerciaux

Les révoltes de 2011 ont été provoquées par la combinaison de plusieurs facteurs, mais la crise économique et les taux de chômage élevés ont certainement été des facteurs déterminants. Il est donc urgent de repenser les modèles commerciaux, à commencer par les opérateurs du secteur. Roberto Grassi (Fidinam, Suisse), Bashar Azzeh (Al Quds Holding Company, OTP), Paolo Rotelli (président du Gruppo Ospedaliero San Donato, Italie) et Bavaguthu Raghuram Shetty (président-fondateur de NMC Health, Émirats arabes unis), Marouane El Abassi (Gouverneur Banque Centrale de Tunisie) raconteront leur expérience.

 

Success stories

Si les initiatives promues par les gouvernements et les organisations internationales sont importantes, les projets des organisations non gouvernementales et des fondations qui œuvrent sur le terrain sont irremplaçables et indispensables. Des modèles positifs et des success stories seront présentés par les protagonistes qui, depuis des années, relèvent les défis de la région, comme Franco Vaccari (président de Rondine Cittadella della Pace, Italie), Stefania Mancini (vice-présidente de la Fondation Assistance Internationale-FAI Lugano).

 

L’art et la littérature au-delà des frontières

L’un des principaux objectifs du MEM Summer Summit est de promouvoir de nouveaux récits de la région. Paola Caridi, une journaliste experte du Moyen-Orient méditerranéen, s’entretiendra avec Suad Amiry. Cette dernière, écrivaine, architecte et fondatrice du Riwaq, Centre for Architectural Conservation à Ramallah, associe le pouvoir imaginatif et immatériel de la littérature à la puissance visionnaire et matérielle de l’architecture. Parmi ses livres les plus connus: My Damascus (2017), Golda Slept Here (2013)*, Sharon and My Mother-in-Law: Ramallah Diaries, (2003). Silvia Naef,experte en art islamique, s’entretiendra avec le professeur Nasser David Khalili, érudit, collectionneur et philanthrope, qui a consacré sa vie à l’étude, à la conservation et à la diffusion de l’art islamique.

 

Le rôle des jeunes

L’idée centrale de tout le MEM Summer Summit est le rôle des nouvelles générations : chacune de ces sessions verra donc la participation active des jeunes qui auront approfondi le sujet discuté durant le séminaire. Tous les panels prévoient leur présence, en tant que porte-parole de leurs demandes et propositions. Comme l’a souligné le recteur de l’USI Boas Erez à l’occasion de la présentation du sommet: «Nous avons sélectionné des jeunes actifs dans la société civile – médecins, vétérinaires, étudiants, artistes, entrepreneurs, chercheurs et blogueurs, de différentes cultures et religions – avec lesquels nous devons travailler sur des propositions innovantes. C’est une approche originale basée sur le dialogue qui renforce l’identité de l’Université de la Suisse italienne, ainsi que sa fonction naturelle de pont entre l’Europe continentale et la Méditerranée ".

 

 

Quatre événements publics seront ouverts gratuitement à toutes les personnes intéressées :

 

Rencontre avec Anissa Helou

Vendredi 17 août, 18h30 Salle 3, LAC, Lugano

De père syrien et de mère libanaise, Anissa Helou est une écrivaine connue, bloggeuse et chef cuisinier basée à Londres, spécialisée dans la cuisine méditerranéenne, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. La conférence, qui se tiendra en anglais, parlera du rôle de la nourriture en tant que lieu de rencontre.

 

Concert de jazz «Migrante»

Vendredi 17 août, 21h00, Piazza Luini, LAC, Lugano

Brillant trompettiste, compositeur et arrangeur, Giovanni Falzone est l’un des protagonistes du jazz italien et européen. Il se définit comme un migrant, ayant quitté son village d’une province sicilienne pour entreprendre un voyage à la recherche d’une nouvelle vie.

 

Concert de jazz «Mediterraneo»

Vendredi 24 août, 21h00, Piazza Luini, LAC, Lugano

Les chansons populaires siciliennes du Trio de Giovanni Falzone rejoignent d’autres rives de la Méditerranée : de la voix mystique soufi du tunisien Houcine Ataa, aux percussions africaines de Dudu Kouate, en passant par l’instrument mythique perse, le santour de l’iranien Alireza Mortazavi.

 

Symphonie pour l’eau et la paix

Samedi 25 août, 21h00-23h00, Cour de l’Hôtel de Ville, Piazza Riforma, Lugano

Le Blue Peace Orchestra proposera sa Symphonie pour l’eau et pour la paix et sera composé d’un collectif d’artistes du monde entier : Mich Gerber (Suisse), Alune Wade (Sénégal), Tarek Younis (Jordanie), Carlos Guzman (Costa Rica), et Serge Frasunkiewicz (Brésil).

Le concert est organisé en collaboration avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la ville de Lugano.

 

Les journalistes intéressés sont priés de s’inscrire
www.mem-summersummit.ch/media/

 

Pour consulter l’actualité des informations :

Site: www.mem-summersummit.ch

Facebook: www.facebook.com/USImem/

Twitter: https://twitter.com/USI_MEM?lang=en

 

#MEMsummersummit

#USImem

Events
30
June
2022
30.
06.
2022

Device Accelerated solvers with PETSc: current status, future perspectives, and applications

Faculty of Biomedical Sciences, Faculty of Economics, Faculty of Informatics
01
July
2022
01.
07.
2022

Scalable Gaussian Processes

Faculty of Informatics
06
July
2022
06.
07.
2022